Mes vacances en Tanzanie!!!

Publié le par julia au burundi

Me voici de retour de mon séjour en Tanza270561_10150320791274416_717409415_9469007_4181143_n-1-.jpgnie où j’ai passé une semaine magnifique et où franchement je n’aurais jamais cru mettre les pieds. C’était comme dans un rêve et les photos splendides que l’on peut voir dans les livres de voyages ne mentent pas ; c’est tout simplement magnifique !!! Je suis partie dans la nuit du dimanche à lundi et après une escale à Nairobi au Kenya, je suis enfin arrivée dans la matinée à Dar Es Salam, la capitale de la Tanzanie. J’étais complètement épuisée après cette nuit de voyage et après avoir trouvé un hôtel dans le centre, je me suis autorisé une petite sieste. J’ai ensuite déambulé dans les rues et ça fait très bizarre de se retrouver dans une si grande ville après avoir vécu un an à Buja. En effet, Dar Es Salam est une vraie ville, pleine de buildings, de circulation et de magasins… rien de très exceptionnel en somme. Je suis ensuite allée réservé le bateau pour le lendemain histoire d’être sûre d’avoir une place. La mardi, me voilà donc partie pour 3heures de traversée sur un ferry plein à craquer avec des gens couchés partout par terre, des sacs de provisions entassés dans le moindre espace disponible… (d’ailleurs heureusement que je me suis pointée une heure avant le départ, ça m’a permis d’avoir une place assise !). Je suis arrivée à Zanzibar en début d’aprem’ et dès que j’ai posé les pieds sur cette île je me suis sentie en vacances. C’est fou l’ambiance qui y règne ! Le bateau arrive en fait à Stone Town (la « capitale » de Zanzibar), une toute petite ville qui m’a fait penser au Panier à Marseille. C’est un vrai labyrinthe de petites rues dans lequel je me suis perdue plusieurs fois avec plaisir. Les portes des maisons sont toutes plus belles les unes que les autres et de nombreuses boutiques à épices ou objets arabisants parsèment la ville. La plupart des habitants étant des musulmans il n’y a pas moins d’une cinquantaine de mosquées malgré la petite taille de la ville et les journées sont rythmées par les appels à la prière. Tout le monde est zen, la vie parait simple et tranquille et chaque soir, dès la nuit tombée, se met en place le petit marché où des dizaines de stands de bouffe bon marché et très variée (brochettes de poissons, de fruits de mer, pizzas, soupes épicées, kebab…) rivalisent en odeurs et couleurs. C’est évidemment ici que j’ai mangé chaque soir que j’ai passé à Stone Town. Le mercredi, j’ai vécu un truc absolument merveilleux : nager avec les dauphins. Nous sommes partis dans l’est de l’île et avons pris un petit bateau qui nous a menés au spot où vit une famille de dauphins. Munis d’un masque, d’un tuba et de palmes on doit se préparer et on attend que le type du bateau nous dise de sauter. C’est super stressant parce qu’il crie « get ready get ready » pendant 5minutes et d’un coup il hurle « go go go » !!! Si vous m’aviez vu… mdr !!! Déjà faut imaginer ma gueule avec le masque et le tuba, mais surtout faut me voir quand j’ai sauté avec les palmes les jambes dans tous les sens… bref passons. Une fois dans l’eau………. Oh mon dieu !!! C’est juste impossible de vous expliquer ce que j’ai ressenti. J’ai eu beaucoup de chance car j’ai fait une super plongée. En effet, normalement les dauphins se barrent quand les gens sautent mais là il y avait une famille entière qui m’a tourné autour pendant au moins 3minutes. Ils venaient à 1cm de moi pour m’observer, faisaient des sortes de danse et surtout se « parlaient » et là je me suis cru dans le grand bleu. C’est comme une sorte de cri très aigu, presque un ultra son. Soudain ils ont filé et là j’ai commencé a essayer de les suivre, sans succès. Il faut ensuite remonter dans le bateau (sachant que quand tu sors la tête de l’eau t’es complètement pommé au milieu de l’océan et que ton bateau et loiiiiiin !) et essayer de retrouver leur trace. On a continué comme ça pendant plus d’une heure et à chaque fois qu’on s’approchait d’eux le mec criait « go go go ! » et à chaque fois on sautait, mais toutes les autres plongées ont plus été une course qu’un vrai moment avec eux. Voila donc une expérience inouïe et que je ne pense pas oublier de sitôt. Le lendemain matin je suis partie dans le nord de l’île à Kendwa. Là j’ai atterrie dans un espèce de resort magnifique au bord d’une plage de sable blanc. J’y ai passé 3jours de rêve à faire du snorkeling dans la barrière de corail, à bouquiner sous les cocotiers et à faire la teuf sur la plage le soir. Je me suis même payé un massage aux huiles essentielles sur la plage, face au coucher de soleil ;-) Tout au long de mon séjour j'ai rencontré plein de monde et je me suis surprise à parler si bien l'anglais. En effet, la Tanzanie est anglophone mais je n'ai eu aucun problème pour communiquer...comme quoi! Voila, je suis de retour à Buja depuis hier soir et j'ai la tête pleine de belles images. Il ne me reste que 3 semaines avant mon retour en France et elles vont être bien chargées.

 

Petites anecdotes :

 

* A l’aller, l’avion est parti avec plus d’une heure de retard car il y avait une coupure de courant à l’aéroport de Bujumbura…. rassurant n’est-ce pas ?

 

* Il y  a beaucoup  de massais à Zanzibar, un peuple d’éleveurs et de guerriers semi-nomades habillés encore aujourd’hui avec un simple tissu coloré et munis de lances. Ca m'a donc fait très bizarre de me retrouver en soirée électro sur la plage avec eux…

 

* J'ai perdu mon appareil photo juste avant de repartir et j'ai donc perdu tous mes clichés. Je l'ai super mal vécu d'autant que j'en avais pris des superbes!

 

269765 10150320354819416 717409415 9462694 6182425 n[1]   zanz

Commenter cet article

Safari Tanzanie 28/05/2013 14:36

J'ai eu la chance de visiter la Tanzanie c'est un coin de la planète qui mérite à être connu, un petit coin de paradis. J'ai beaucoup apprécié lire votre récit, cela m'a remémoré de bons souvenirs.

monique 27/07/2011 18:00


les blogs vont se terminer,et après que vais-je lire ? quel plaisir de te revoir!il me semble que c'était seulement hier .Quel beau voyage tu as fait !Ici il fait encore froid .Assure-toi que tes
pulls ne sont pas mités !!Put-être encore un ou deux blogs .A bientôt bisous Monique


Mathieu 27/07/2011 01:04


Bonjour,
Je suis tombé par hasard sur votre blog en cherchant des informations sur Patrice Faye. J'ai passé 8 mois au Burundi en 2003 où je travaillais pour l'APECOS! Ce n'était pas à l'époque une
association aussi importante qu'aujourd'hui et je suis content de voir que çà se développe. J'ai reconnu Goretti sur une photo... Passez lui un bonjour de la part de Mathieu ainsi qu'à Espérance et
aux anciens qui étaient déjà là en 2003.


maman 26/07/2011 20:41


Ca a du être magnifique tout ca, je suis très heureuse pour toi, je me languis bien sur que tu sois là à pouvoir me raconter tout ca de vive voix.
mille milliard de bisous
profites bien de tes derniers jours la bas.


katy 26/07/2011 18:15


ouahhhhhhhhhhhhh ! merci de nous faire partager tout ça ! et je suis vraiment deg pour toi que tu ai perdu ton appareil photo mais les plus belles images sont dans le cœur et dans la tête n'est-ce
pas ?
Plein de bisous !