Mon trip au Rwanda!!!

Publié le par julia au burundi

Nous avions prévu il y a plus d’un mois, de partir faire un tour au Rwanda… et bien c’est chose faite! Avec un visa en poche (60dollars) et mon ticket de bus (26000frbu aller-retour soit 15euros) je suis donc partie mercredi matin avec Audrey et Kados. Après 6 heures de route et la découverte de paysages splendides, nous voilà arrivées à 16h pétantes à Kigali. On m’avait avertie que la capitale rwandaise était très différente de Buja mais j’ai tout de même été surprise par autant de décalage! Les routes sont parfaitement goudronnées, les taxi moto ont des casques, il y a de vrais trottoirs, le soir les rues sont éclairées, et pas un papier ne traine par terre! Bref c’est une ville propre, sûre et de nombreux « buildings » sont construits à l’occidentale. Nous avons rejoins Antoine chez lui (un ami qui vit entre Buja et Kigali) et le soir les « Kids Voice » sont venus répéter donc nous avons eu droit à un concert privé avachis sur le canapé… parfait! Le jeudi, on est parties toutes les trois en ville pour faire les magasins et je pense avoir essayer tous les jeans du marché… et bien mon cul n’en n’a pas passé un (je vous rappelle que j’ai pris 4 kilos… c’est une catastrophe!). On a ensuite récupéré Roseline et Paul au car puis nous sommes partis manger des brochettes dans un cabaret salsa!

 

Le vendredi nous sommes allés visiter le mémorial du génocide. Ce musée retrace toute l’histoire de cette guerre ethnique et montre les responsabilités belge et française. J’ai ressenti un profond malaise pendant les deux heures de visite et je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer à plusieurs reprises! Malgré la bonne connaissance que j’avais de cette épisode de l‘histoire, d’être mise face à toutes ces photos, vidéos, témoignages et ossements a été terrible. Ce qui s’est passé sous nos yeux, il n’y a même pas 20 ans est tout simplement intolérable. Près d’un million de morts ; femmes, enfants, vieillards, tués à la machette, brûlés vifs ou torturés de façon atroce et nous n’avons pas bougé le petit doigt! Au contraire, nous avons participé à la tuerie en fermant les yeux et en enlevant nos troupes. Bref, c’était difficile à vivre mais je suis contente de l’avoir fait.

 

La gorge serrée, nous avons récupéré Hélène en ville (une de plus dans le trip!), chargé le 4x4 et pris la direction de l’île Amahoro (qui signifie l’île de la paix) à un peu plus de 2h de route. Arrivés à Kibuye, on est montés sur un petit bateau de pêcheurs et on a traversé le lac Kivu pour atteindre cette endroit merveilleux! Alors c’est très simple… c’est le paradis!!! Le lac est parsemé d ‘une multitude de petites îles dont l’île Amahoro où on trouve le minimum syndical pour pouvoir camper. Nous y avons passer 2 jours à nager d’île en île, à lire au soleil, à faire de la guitare et à chanter, à chercher le singe qui vit en liberté dans l‘île… des vraies vacances quoi! Le samedi, le reste de la bande de Kigali nous a rejoins et on s’est retrouvé à une trentaine (je pense qu’il n’y avait jamais eu autant de monde sur l‘île ;-) . On a fait une bouffe autour du feu et ça aurait été encore mieux si on n’avait pas attendu 2h30 pour manger…

Nous avons repris le car vers Buja lundi matin, après avoir fait un tour au marché artisanal de Kigali où j’ai acheté des tonnes de souvenirs magnifiques pour même pas 30 euros!

 

Voilà pour mon trip au Rwanda ; autant vous dire que la reprise du boulot mardi matin a été difficile, d’autant que j’avais 47 mails dans ma boîte à consulter et auxquels répondre en urgence!!!

Concernant la formation et pour ne pas partir sans occuper mes élèves, je leur avais laisser une caméra pour qu’ils réalisent un documentaire. En effet, j’ai constitué deux groupes, et chacun devait travailler sur un thème (la religion au Burundi et la culture musicale) de façon à réaliser un petit reportage. Ils devaient donc d’abord travailler sur le story-board, puis prendre les images nécessaires. La semaine prochaine nous ferons le montage avec Windows Movie Maker, ce qui leur permettra de bien découvrir ce programme.

 

Petites anecdotes:

 

* Lorsque nous arrivons à la frontière il faut passer le poste burundais puis rwandais et la différence est frappante… en gros côté Rwanda on est serein et côté Burundi, on a peur qu’on nous demande une petite somme pour passer…

 

* Le singe qui vit sur l’île est alcoolique et vole toutes les bouteilles qu’il trouve… véridique!

 

* Même si on m’avait dit qu’il n’y avait pas de croco au lac Kivu, je me suis fait une grosse pression en voyant un truc dans l’eau qui nageait très rapidement… bin en fait c’était une loutre!!!!

 

 

SDC15695.JPG        SDC15678.JPG

Commenter cet article

maman 02/02/2011 10:48


Bien sympathique ce séjour.
Il est vrai que nous sommes très loin dans l'esprit de ces pays et que nous ne réalisons absolument pas ce qu'ils vivent et quelles sont les horreurs de la guerre.
Je crois même qu'en effet nous fermons un peu volontairement les yeux, ne voulant pas accepter ce qui peut exister.
J'ai beaucoup ri avec le singe, c'est sur qu'il ne doit pas trouver grand chose de plus que des bouteilles de bière vu la consommation que les burundais et les rwandais ont l'air d'en faire!!
Continues à profiter tout en restant prudente, en évitant les crocodiles.
Enormes bisous