Un vrai week end burundais

Publié le par julia au burundi

Alors c‘est peut-être pas très original mais encore une fois j’ai passé un super week-end. Déjà, première bonne nouvelle : après une semaine de galère, et surtout après avoir soulagé le compte de mon asso de quelques 240 dollars, j’ai enfin récupéré mon visa pour 3 mois. J’ai donc commencé mon vendredi après-midi par attendre 1h30 à la police des frontières, puis j’ai rejoins mes collègues de boulot au cours de gym tonic. En effet, les employés de l’APECOS ont droit à un abonnement et j’en profite aussi. Je ne prendrai peut-être pas 10 kilos finalement ; c’est tout simplement génial!!! C’est très physique et ça m’a fait penser à nos salles de sport sauf qu’il fait 40 degrés et que c’est sur du zouk ou du meringué que l’on fait les mouvements… trop bon quoi!!! Après nous sommes allés boire un verre (enfin pleins de verres car ici, encore une fois, ça y va!!!!), le tout épongé par de succulentes brochettes de bœuf! C’est le petit rituel du vendredi entre employés de l’APECOS et franchement c’est agréable de partager ces moments avec les gens avec lesquels je travaille chaque jour. Nous avons discuté et pensé qu’il serait intéressant que je propose aux employés du renforcement de compétence en informatique. Si j’ai le temps, entre mes visites et ma formation des guides, j’essaierais donc de me rendre utile aussi avec mes collègues de travail… autant que ma présence ici serve au maximum de personnes!!! J’ai fini la soirée au gymnase avec Salim et une bande d’expat’ et j’ai remangé une brochette (de poulet cette fois)… bon je prendrai peut-être bien quelques kilos finalement ;-)

 

Le samedi matin, le réveil a été un peu difficile mais je me suis motivée car j’avais rdv avec Naomi, une jeune marraine française qui vient très souvent au Burundi car elle bosse sur un projet de mise en place d’un cyber. Nous sommes allées aux foyers de jeunes orphelins de l’APECOS. En effet, il y a des enfants orphelins qui n’ont malheureusement aucune famille pour les accueillir et nous avons donc un foyer de filles et un foyer de garçons qui les accueillent. La plupart d’entre eux sont porteurs du virus du SIDA mais ce sont des gamins merveilleux, plein d‘entrain. Il m’ont fait les danses chantées Uruvyino en signe de bienvenue. C’est magnifique ; il existe toute sorte de danses, tantôt dansées par les garçons, tantôt par les filles, tantôt mixtes, et ceux pour diverses occasions. Bref c’était un de mes plus beaux moments depuis mon arrivée. Ensuite j’ai visité leur chambre (ils dorment à deux par lit…), j’ai essayé d’apprendre leur prénom… J’avais l’impression d’être à Barret avec mes gamins en colo ; ceux qui me connaissent bien comprendront donc mon bonheur. J’ai longuement discuté avec Désiré, l’éducateur des garçons, et il m’a expliqué que certains d’entre eux avaient été tout bonnement déposés devant l’APECOS lorsqu’ils n’avaient que quelques mois. Nous n’avons aucune information sur leur famille et il est donc impossible de les réinsérer. Je pense que ça va être mon nouvel endroit préféré et que je vais en adopter 3 ou 4!!! Non je rigole mais c’est vrai qu’ils sont super attachants!! J’arrivais plus à partir mais j’avais rdv chez Césarie (une collègue de travail) qui m’avait invitée à manger. Je suis arrivée à 14h30 (oups) mais ici ça ne pose pas vraiment de problème. J’ai passé le reste de la journée là-bas. Après mangé, Césarie, qui trouvait qu’on avait l’air fatiguées, nous a a proposé (enfin nous a forcé… ) à se caler dans son lit pour se reposer un peu. Du coup nous voila toutes les trois parties pour une mini sieste qui s’est plutôt transformée en bavardage de filles. Y’a qu’en Afrique qu’on voit ça je crois ; on t’invite à manger ET a faire la sieste de la digestion… trop fort!!! Je suis ensuite rentrée en bus jusqu’à chez moi après avoir promis à Césarie que je l’appellerai en rentrant car elle voulait pas me laisser partir seule. Ici, dès qu’il fait nuit il faut quand même faire attention quand on se balade à pieds dans les rues! Mais en fait j’ai fait des rencontres très sympathiques dans les bus.. Comme à chaque fois finalement.

 

Dimanche matin a été un vrai dimanche matin de fille!!! : grasse mat’ (10h!!), épilation, petit ménage, petites courses à l‘alimentation du coin… Après avoir grignoté j’ai marché à travers les quartiers de Bujumbura pendant une heure et demi pour essayer de prendre quelques photos. Mais ici c’est un peu déconseillé… donc mon safari photos se résume à deux photos… pas génial mais ce n’est qu’un début ; je promets de vous en mettre plus la prochaine fois. Bref, en baladant, j’ai croisé Naomi, Estella, sa cousine, et Richard (des amis burundais de Naomi). On a fini la soirée ensemble, au cabaret du coin… et devinez quoi??? Bin on a bu des bières et mangé des brochettes!!! Ce sont tous des jeunes très impliqués dans la vie associative burundaise et on a pas mal discuté de nos projets respectifs. Ils sont, comme chaque habitant ici, super chaleureux et accueillants et Estella m’a proposé de faire ma guide si je veux aller au marché dans la semaine. J’y vais pas encore seule parce que je me sens pas de payer 10 fois le prix, donc effectivement je vais commencer par me laisser guider.

 

 SDC13988

 

 

 

 

     avenue de la culture, la rue où j'habite

 

 

 

 

 

 

 

 

Voila pour les nouvelles du week-end. Ma semaine quant à elle a commencé fort. Il est 10h30 et déjà 5 enfants parrainés sont passés ce matin. Entre ceux qui viennent pour me parler de différents soucis qu’ils rencontrent, et ceux qui viennent faire des dessins en attendant que le médecin les reçoivent, je suis bien entourées!! Je suis vraiment rentrée dans le vif du sujet niveau boulot. Mercredi j’ai d’ailleurs prévu de passer la journée au foyer pour m’entretenir avec Désiré et faire le suivi des parrainés qui vivent là-bas. L’après-midi, j’essaierai de leur projeter un dessin animé avec mon ordi. En plus on doit déménager dans les jours à venir dans les nouveaux locaux donc je pense que ça va être une grosse semaine. Mais tant mieux, je vous rappelle quand même que je suis un peu hyperactive donc ça me va très bien.

 

Petites anecdotes:

* Ici ça ne pose à priori aucun problème de se curer le nez en public… je crois que je vais m’y mettre!!

* Pour dire « comment ça va? » on dit « Bite » donc au début ça fait un peu bizarre… lol

* Je me suis faite branchée dans la rue par un vieux alcoolique qui voulait m’épouser… comment dois-je le prendre?

* En rentrant en bus samedi soir, on est tombés en panne 4 ou 5 fois alors les passagers sont descendus pour pousser… un moment très drôle!!!

 

Bises à vous tous, et comme me l’a dit Monique dans un joli commentaire, « Nous sommes tout près, il n’y a pas de bout du monde! »

Commenter cet article

maman 30/08/2010 20:35


ouf enfin rentrée à la maison, j'arrive à peine et je commencais à me languir de lire ton nouvel article pour avoir les dernières nouvelles. c'est bien sur toujours aussi sympa de te lire et de
partager avec toi. on s'y croirait.
et des fois on aimerait bien y être. en effet, gym sur zouk et meringé, ca doit être le top, ca me plairait beaucoup!!
Bon, il va nous falloir prévoir une plus grande maison si tu dois ramener plein de petits :=)
Des bisous tout plein à toi et à tous ces petits (Freddy est très joli)


Mamie Mi 30/08/2010 19:03


Merci Julia de nous faire partager tous ces merveilleux moments. Je prends grand plaisir à lire ton blog, cela me permet de m'évader loin des soucis marseillais. Ici rien de bien nouveau, si ce
n'est qu'Intolérage licencie ses deux salariées (Corinne et moi-même) avant soit une mise en sommeil, soit une fermeture totale, on ne sait pas encore.Donc pour moi, c'est une excellente chose que
d'avoir des personnes "au bout du monde", je voyage ainsi à travers l'Afrique (il y avait un groupe marseillais au Burkinafasso) et plus loin encore puisqu'il y a Camille Lecureux (je ne sais pas
si tu la connais) qui vient de partir en Australie, sans parler de Julie qui est toujours au Canada... Tu vois pas mal de lecture et très diversifiée !!! J'espère que ton travail (enfin, bon, les
verres accompagnés de brochettes !!) te laissera le temps nécessaire pour continuer à nous faire partager tes visites au coeur des familles et tes anecdotes savoureuses.
Plein de bisous de Mamie Mi


revest 30/08/2010 18:09


Coucou Julia,
C'est super d'avoir des news tous les lundis, on a l'impression d'être à côté de toi. Tu écris vraiment très bien, c'est vivant de chez vivant. Au fait le curage de nez, la vérité tu sais faire
beaucoup mieux, non ?
des bises
Line


tonton 30/08/2010 17:39


c'est lundi... youpi c'est le jour du nouvel article. merci julia. la bise


Lison 30/08/2010 15:57


Un peu hyperactive, toi?? Nooon Julia.... En tout cas, trop bien de te lire, on a l'impression d'y être! Je te fais plein de bisous et te donne trés vite des news de bibounet parce qu'on a rdv avec
lui (ou elle) jeudi matin! A trés vite!!