Youpi c'est presque Noël!!!!

Publié le par julia au burundi

Cette fois ça y est, je suis en vacances. Comme je l’avais prévu, j’ai passé une dernière semaine de boulot de fou ; à devoir gérer 36000 trucs à la fois. Du coup je réalise pas trop pour l’instant que je suis vraiment en vacances et je pense qu’il va me falloir 2/3 jours pour arriver à me détendre et à prendre un rythme tranquillou. Je sais d’avance que je vais tout de même devoir passer au moins un jour au boulot dans la semaine mais bon…

 

Du coup, histoire de bien commencé, ce week-end je suis partie à Gitega avec deux potes pour rejoindre Fabien, un ami expat’ qui vit là-bas et qui travaille dans une confrérie où les frères fabriquent du vin d’ananas. J’étais déjà allée à Gitega pour la réinsertion mais je n’avais pas trop eu le temps de visiter et c’est vraiment une ville agréable… on se sent à la campagne, les paysages sont splendides et il fait beaucoup moins chaud qu’à Buja (il fait même froid!). Bref du coup on a passé deux jours là-bas et même si on n’a pas du tout fait ce qu’on avait prévu (musée et tambourinaires) ça m’a fait du bien de bouger un peu. En fait on a passé le week-end avec une bande d’amis de Carmela et j’ai enfin pu tester la fameuse boite en pente du pays… l’Africa-night! Alors c’est bien simple, il faut presque un baudrier et un piolet pour tenir droit sur la piste de danse ;-) Ils ont construit ça je ne sais pas comment mais c’est vraiment bizarre. Bon en tout cas on s’est bien marré !

 

Lundi Fabien m’a fait visiter sa confrérie ; moi qui pensais trouver des frères en soutane comme dans « Au nom de la rose » ; j’ai trouvé des gens comme vous et moi… j‘étais presque déçue! Il m’a montré les ateliers de fabrication de vin d’ananas, de chaussures… C’est un super projet qui fait vivre des dizaines de familles et qui fonctionne très bien et c’est bien de voir un peu ce que font les autres expat’ dans leur boulot. On travaille tous dans des milieux très différents (éducation, santé, agriculture, culture…) et plus j’y pense plus je me dit que j’ai envie de faire du développement ou de l’humanitaire un vrai métier. Contrairement à de nombreux expat’ qui considère leur mission comme une pause dans leur vie, moi j’ai bien envie de voir plus loin. Bon ceci-dit j’y suis pas encore ; il faut déjà que je finisse ma mission à l’Apecos.

 

Je suis ensuite revenue à Bujumbura hier après-midi et maintenant on va préparer notre Noël. On a prévu de faire une bonne bouffe (on va cotiser pour acheter du fromage ; même si ça coûte très cher… c’est Noël merde!) et de sortir après. Ca me fait tout de même un peu bizarre d’être loin de tout le monde en cette période de l’année mais en même temps autant que je profite d’ici pour voir comment se passent les fins d’années en Afrique. En tout cas si ça suit l’ambiance habituelle, je devrais pas être déçue!

 

D’ailleurs je réalise qu’une de mes grandes peurs en venant était de ne pas trouver assez de loisirs pour m’épanouir en dehors de mon boulot. Finalement, je réalise que ma vie culturelle n’a jamais été aussi bien remplie. J’assiste à environ un concert par semaine (Steven Sogo, les Lion Story, Albert Kulu, Aly Keita, groupe de gospel…), à des expositions, je pars en week-end à travers le pays, et j’ai même assisté à la remise d’un prix littéraire… bref pas le temps de s’ennuyer.

 

Du coup on va essayer de refaire une virée dans le pays entre Noël et le jour de l’an. Moi j’ai envie par exemple de faire la rando pour monter au sommet du mont Heha, le point culminant du Burundi (je sais pas ce que j’ai, je suis en manque de campagne en ce moment!) Et puis, je vais également essayer de me remettre au sport parce que depuis mes 11 kilomètres à pieds j’ai rien foutu! Je vous tiendrai au courant ; d’ici là bises à tous et Joyeux Noël.

 

Petites anecdotes:

 

 

* Pour repartir de Gitega, je n’arrivais pas à trouver de taxi libre mais heureusement des militaires sont venus avec leur kalash m’aider à arrêter les voitures pour me trouver une voiture qui pouvait me descendre!!!! Merci les gars… (d’ailleurs pour que vous ayez une idée, le taxi entre Buja et Gitega soit 110 bornes ça coûte 6000frbu … 4euros!)

 

 * Après la femme qui ressuscite, j'ai lu dans les journaux qu'une femme a accouché de deux pierres...

 

 

 SDC14949.JPG

                 SDC15099

 l'arbre central du pays à gitega

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                    A Giheta, proche de Gitega

 

 

 

Commenter cet article

Primelle 25/12/2010 16:39


coucou bella,
joyeux noël et bon bout d'an....
plus je te lis, plus j'ai hâte de finir ma formation!!!
continu comme ça, je te sens tellement bien, profite profite profite...
je t'embrasse, à bientôt:-)


sylvaine lanfranchi et famille 23/12/2010 14:53


coucou Julia,
nous suivons ton périple sur ton blog ; tu ne t'ennuies pas, à ce que l'on voit!!! (c'est le principal!!)
nous tenons à te souhaiter un très beau Noël loin de la famille, il est vrai, mais je pense que les gens qui t'entourent forment une très grande famille aussi, famille qui restera toujours dans ton
coeur...
Nous pensons très fort à toi, et nous te disons " à l'an que ven.." bonnes fêtes, nous te souhaitons beaucoup de bonheur dans ton aventure difficile, mais pas vaine!!
bisous, bisous, bisous, et encore des bisous....


maman 21/12/2010 16:32


Coucou ma jolie,

bon, tu as l'air de profiter des vacances, tant mieux.
si tu vas à l'apecos dans la semaine,j n'espere qu'on se trouvera pour parler par facebook.
étonnat tout de même comme pays, tu aprles des kalash comme si c'était naturel - ca va me faire drole quand je vias venir
je commence vraiment à me languir.
continue à profiter de tes vacances.
gros bisous a +